Le début – et la suite après le séisme:

Après les toutes premières initiatives caritatives et seulement partiellement réussies (à cause d'un manque de connaissances des nécessitées réelles), un total de 8 séminaires sur du Management de projets (en format pdf) pour des couches variées de la population ont été donnés par Monsieur Hesse - avec la coopération administrative de la Agro Action Allemande. Ces séminaires, de deux jours chaque fois, se sont améliorés après les premières tentatives en décembre 1982 - et ils étaient utiles - mais ils ne correspondaient pas encore aux nécessités principales ressenties par la population défavorisée d'Haïti. De plus en plus, l'engagement a été mené et se concentrait sur l'aide aux enfants défavorisés et aboutissait finalement - en octobre 1986 - à la formation professionnelle d'institutrices et d'instituteurs préscolaires Montessori. Ceci grâce à Mme Carol Guy-James Barratt, (centremontessoridhaiti@ymail.com ) Directrice Montessori de Trinidad, qui avait fait des tests avec la méthode Montessori en 1983 dans un premier jardin d'enfants, fondé par nous en 1982 dans le village Ste. Suzanne au Nord d'Haïti.

La Fondation-Peter-Hesse SOLIDARITE EN PARTENARIAT pour UN seul monde en diversité a été créée en 1983 afin d’aider les gens en difficulté dans les pays en voie de développement. Elle est principalement axée sur l'aide à la survie d'enfants et – autant que possible – sur l’aide à l’auto-assistance. (Extrait du premier but officiel de la Fondation).

30 ans plus tard, notre vision s’est à la fois élargie et devenue plus ciblée. 30 ans de travail et d’apprentissage sur le terrain ont permis d’ajuster le but officiel de la Fondation afin d’inclure cette vision plus large sur les statuts. Aujourd’hui, nous considérons que le terme "pays en voie de développement" est trop limité. Il existe des gens en difficulté – particulièrement des enfants en difficulté – partout dans notre village global. Nous avions également besoin d’élargir notre vision afin d’inclure notre vue d'un monde qui apprend – et de clarifier que c’est l’éducation qui donne une chance aux enfants: La raison d'être de la Fondation-Peter-Hesse est de participer dans UN seul monde en diversité qui sera juste, paisible et apprenant – spécialement offrant une éducation aux enfants, qui est centrée sur l'enfant, commence tôt et qui facilite un apprentissage pendant toute la vie.

L’apprentissage permanent est un outil de survie et de développement essentiel tout au long de la vie. Il doit s’acquérir très tôt afin d’être réellement une aide à l’auto-assistance – et c’est pour cela qu’il doit être centré sur l’enfant afin d’avoir une chance de réussir. Notre travail sur le terrain nous a permis d’avoir cette vision plus large et nous nous sommes donc concentrés sur l’éducation des très jeunes enfants, sur la formation des professeurs et des maîtres, ainsi que sur les écoles comme "affaires sociales".

Depuis 1986 plus de 800 haïtiens ont été formés pour être des enseignants Montessori et plus de 50 écoles ont été ouvertes sur le territoire. Pendant les trois dernières années nous avons également formé des enseignants en Côte d’Ivoire et contribué à l’ouverture de 4 écoles dans ce pays. En Haïti, nous avons aidé quatre écoles qui ont été détruites par le tremblement de terre de 2010 et nous avons continué à donner des cours aux étudiantes dans des tentes et des abris improvisés. Le 8 Décembre 2012, quatorze nouveaux enseignants Montessori ont reçu leur diplôme a Liancourt, Haiti. Pour continuer à assurer l’éducation des jeunes enfants, la Fondation a centré ses efforts sur la construction d’un nouveau centre d’éducation pour remplacer l’ancien bâtiment de Port-au Prince, détruit par le tremblement de terre.

Le nouveau campus, appelé de nouveau CENTRE MONTESSORI D’HAITI*, maintenant localisé à Liancourt, a été inauguré le 7 Décembre 2012. Il permet aux enseignants d’être formés dans un centre adéquat pour la première fois depuis le tremblement de terre. Les cours de jour pour les étudiants ont déjà commencés dans ces nouveaux bâtiments. Nous espérons compléter la section résidentielle du bâtiment prochainement – suivant les fonds recueillis – afin d’accueillir des étudiants venant de différents coins du pays dans un environnement Montessori. Le campus a 13 bâtiments, construits sur un terrain acheté par la Fondation-Peter-Hesse. C’est un campus "vert" mettant l’emphase sur les énergies renouvelables, la captation des eaux, le compost et le plantage d’arbres. Bien que l’éducation Montessori soit l’activité principale du centre, nous voulons montrer aux enseignants, parents et visiteurs qu’un environnement plus écologique et durable est possible en Haïti. Sur le campus, les bâtiments ont été construits par des ouvriers locaux, rémunérés, et par 38 étudiants et professeurs volontaires, venant d’un centre de formation professionnelle en Allemagne. Après avoir vu les destructions causées par le tremblement de terre à la télévision, ces étudiants ont déclaré: "Nous n’avons pas d’argent – mais nous pouvons construire." Ils ont collecté des fonds pour payer leur billet d’avion jusqu’en Haïti et ils ont travaillé quatre fois sur le chantier de construction du campus, pendant leurs vacances.

La Fondation-Peter-Hesse a utilisé ses propres fonds (250.000 US $) ainsi qu’un don spécial fait par le fondateur afin de payer le matériel de construction, la main d’œuvre locale et la nourriture des volontaires. Grâce à cela, la construction totale n’a coûté qu’à peine 400.000 US $ au lieu des 1.2 million de $ qui auraient été nécessaires pour payer des constructeurs professionnels. Les fonds ont aujourd’hui presque tous été dépensés et la Fondation doit trouver de l’argent pour terminer les quatre dortoirs de 10 lits destinés aux étudiants.
Mais nous avons prouvés: Malgré toutes les difficultés Il est QUAND MÊME possible!

agrandir pour lire


retour en haut