Visions, buts, principes, stratégies et règles.

Notre VISION d'un seul monde unique en diversité: Priorité a l'éducation de base centrée sur l'enfant.

La base de cette vision: Conscient que TOUT est lié par le centre même de toute création, par un ESPRIT divin omniprésent, nous, les êtres humains, avons la liberté et même le devoir de trouver un équilibre qui

  1. protège et préserve la croissance de la base de tout ce qui existe: la nature,
  2. rend possible une cohabitation, un ENSEMBLE de l'humanité, vivant en dignité dans des structures sociales d'une façon paisible, dominé par la "règle d'or",
  3. permet la participation de tous - dans la mesure de leur engagement - aux fruits de la recherche et de la productivité créative d'une façon ouverte, juste mais aussi efficiente. Ceci exige une économie de marché corrigée des par les facteurs 1 + 2 ci-dessus, donc une "Économie de marché éco-sociale globale".

Précondition pour pouvoir participer à la création d'un tel monde paisible, juste et en balance est une conscience avancée et la possibilité d'acquérir les connaissances et les aptitudes pour participer activement dans un tel village global. Ces capacités se développent d'avant la naissance sous l'influence de l'amour des parents et d'une éducation consciente, qui commence tôt, qui est centré sur l'enfant - comme dans des écoles maternelles Montessori - suivi par au moins une éducation de base qui permet un apprentissage auto-motivé en toute variété adapté aux dons et besoins de chaque individuel dans le cadre de sa culture.

Cet une obligation de la société de créer un cadre juridique sur et de promouvoir des possibilités d'entré dans ce cycle pour un développement de chaque être humain - limité seulement par les droits de l'homme. L'engagement concret de la Fondation-Peter-Hesse s'ajoute humblement à cette obligation en formant des instituteurs et institutrices préscolaires Montessori et en offrant de l'aide aux initiatives de ces diplômées d'établir des écoles maternelles pour enfants défavorisées en Haiti - et depuis récemment en Afrique - dans le cadre des "Éducateurs sans Frontières".

Voici les principes et les stratégies de travail de la Fondation-Peter-Hesse:

- TRANSPARENCE dans toutes les buts, objectifs, plans, procédures - et finances,
- SUBSIDIARITÉ - Priorité donné à la plus petite unité,
- PARTICIPATION de tout ceux qui sont concerné par le développement,
- ABILITATION (empowerment) de tout ceux qui n'ont pas de pouvoir,
- DÉVELOPPEMENT DE LA CAPACITÉ des structures qui s'aident eux-mêmes,
- PRISE EN CHARGE (ownership) du développement par ceux qui se développent,
- DURABILITÉ de toutes les mesures pour préserver la nature,
- RESPECT DE LA DIVERSITY CULTURELLE - autant que cela ne contredit pas les droits civiles, politiques, économiques, sociales er culturelles.

Vérité de base: Tout se développe vers l'unité en diversité en apprenant. - Aussi vraie: Rien, personne peut être développé. Tout se développe de l'intérieure et d'en bas.
Ceci ne contredit pas l'autre vérité: Un escalier doit être balayé d'en haut en bas.

Nous avons surtout besoin - l'humanité à surtout besoin - de se développer d'une façon qualitative en intégrant rationalité et inspiration spirituelle pour de la compassion et des actions en faveur d'un seul monde en diversité, pour un monde en balance. Pour ce but l'engagement et la participation constructive de la société civile est à encourager.

Dans les statuts de toute Fondation les buts / les raisons d'être ont une importance primordiale: La Fondation-Peter-Hesse "SOLIDARITE EN PARTENARIAT pour UN seul monde en diversité" a été créée en 1983 afin d'aider les gens en difficulté dans les pays en voie de développement. Elle est principalement axée sur l'aide à la survie d'enfants et - autant que possible - sur l'aide à l'auto-assistance. (Extrait du premier but officiel de la Fondation).
30 ans plus tard, notre vision s'est à la fois élargie et devenue plus ciblée. 30 ans de travail et d'apprentissage sur le terrain ont permis d'ajuster le but officiel de la Fondation afin d'inclure cette vision plus large sur les statuts. Aujourd'hui, nous considérons que le terme "pays en voie de développement" est trop limité. Il existe des gens en difficulté - particulièrement des enfants en difficulté - partout dans notre village global. Nous avions également besoin d'élargir notre vision afin d'inclure notre vue d'un monde qui apprend - et de clarifier que c'est l'éducation qui donne une chance aux enfants: La raison d'être de la Fondation-Peter-Hesse est de participer dans UN seul monde en diversité qui sera juste, paisible et apprenant - spécialement offrant une éducation aux enfants, qui est centrée sur l'enfant, commence tôt et qui facilite un apprentissage pendant toute la vie.
L'apprentissage permanent est un outil de survie et de développement essentiel tout au long de la vie. Il doit s'acquérir très tôt afin d'être réellement une aide à l'auto-assistance - et c'est pour cela qu'il doit être centré sur l'enfant afin d'avoir une chance de réussir. Notre travail sur le terrain nous a permis d'avoir cette vision plus large et nous nous sommes donc concentrés sur l'éducation des très jeunes enfants, sur la formation des professeurs et des maîtres, ainsi que sur les écoles comme "affaires sociales".


Deux pages PDF Statuts de la Fondation-Peter-Hesse – Les statuts de la Peter-Hesse-Stiftung originale en Allemagne – traduit par Claire Perret, Paris.


Règles de la Fondation-Peter-Hesse - déjà dès sa création en Décembre 1983:

  1. La fondation doit aider les plus pauvres à résoudre leurs problèmes de développement.
  2. Le développement doit être holistique, couvrant le mental, le spirituel, le physique, l'aspect social, économique, culturel, technique, politique.
  3. Le renforcement des compétences et des opportunités pour s'aider soi-même - mais aussi pour l'aide aux autres - doit être renforcé
  4. L'aide doit être dirigée vers les unités les plus petites possible (principe de subsidiarité).
  5. Les buts de développement ne doivent pas être décidés sans l'accord de ceux qui en ont besoin. Ils doivent être partenaires dans les plannings et leur mise en application.
  6. La résolution des problèmes de ceux qui veulent " s'auto-aider " doit être traitée en priorité, en privilégiant le dialogue.
  7. La dignité des peuples, leur système de valeur, leur croyance religieuse et spirituelle, les relations humaines, doivent être respectées.
  8. Si les valeurs traditionnelles bloquent un développement global, il faut aborder les gens avec une extrême prudence et responsabilité.
  9. Aider les personnes ou les groupes en évitant l’injustice sociale qui serait perçue par ceux qui ne reçoivent pas cette aide.
  10. L'aide ne peut seulement être apportée que par des personnes honnêtes, dignes de confiance, capables de résoudre les problèmes tout en respectant les valeurs.
  11. Ceux qui sont aidés doivent collaborer et s'impliquer.
  12. Toute aide doit être limitée dans le temps. La capacité à s'aider soi-même des personnes dans le besoin doit aller jusqu'à l’auto-suffisance.
  13. Toute assistance technique doit être adaptée en vue d’ une maintenance locale future et en fonction des ressources énergétiques.
  14. Quand une possibilité pour la formation existe, celle-ci doit être orientée vers la qualification, la capacité à résoudre les problèmes et non vers le seul savoir.
  15. L'expérience de la résolution de problèmes doit être partagée avec  les autres.
  16. Tout apprentissage ou expérience venant de la Fondation doit être partagée avec les autres.

retour en haut